Dominant et dominatrice professionnelle bdsm

dominatrice professionnelle bdsmDominatrice professionnelle : définition

 

Qu’est-ce qu’un dominant ou une dominatrice professionnelle ? 

Ici, le dominant professionnel ou la maîtresse dominatrice professionnelle propose ses services contre rémunération. Il s’agit donc bien de rapports tarifés bien que très rarement sexuels. Le travailleur du sexe dans ce cas précis se propose de vous dominer dans une relation maître/soumis pour une séance bdsm à base de la domination comme on l’entend dans le milieu.

Discipline, respect, domination sous toutes ses formes (comme la privation, etc.) sont donc au goût du jour lorsque vous rencontrez une dominante professionnelle. Il peut très bien s’agir par exemple pour les fétichistes des pieds et des talons d’une longue séance de trampling, ou de lèche des pieds et des talons, mais tout ceci étant encore une fois une séance proposée contre rémunération pour la dominatrice professionnelle ou le maître bdsm professionnel.

Il s’agit bien à nos yeux d’une relation avec un(e) travailleur du sexe, bien que la plupart des femmes dominatrices professionnelles ne proposent pas de relations sexuelles et donc du même coup ne se considèrent pas comme des prostitués. La clientèle habituelle est bien évidemment masculine et hétérosexuelle, à la recherche de nouvelles sensations par la soumission totale à une domina qui connait les règles du monde du bdsm. Il existe même des établissements spécialisés, avec par exemple l’un d’eux sur Paris qui propose certains soir que les hommes (ayant payé l’entrée et leurs consommations) de poser leur sexe sur les marches d’un escalier où de magnifiques « dominantes professionnelles » viendront marcher dessus, provoquant une sensation qui, vous l’imaginez restera encrée dans leur tête tant cette posture de soumission plait beaucoup. C’est un type de soirée, il en existe bien évidemment d’autres, avec des espaces aménagés en véritables donjon sm et bdsm.

Sur Le Piment en revanche, nous ne tolérerons pas sur le tchat les escortes domina, c’est-à-dire les propositions commerciales pour des rapports sexuels tarifé, ceci s’apparentant à de la prostitution, la loi n’étant pas très claire quant à ce qui peut être considéré comme un acte sexuel dans le bdsm. Pour nous, il est évident que la séance bdsm amène à l’excitation sexuelle du soumis, puisque c’est le but recherché, et ne voulons donc être sur le fil du rasoir vis-à-vis des autorités, d’où notre choix de refuser les dominants et dominantes professionnelles sur notre site.

 

 

dominatrice professionnelle bdsm

 

site 

    Retrouvez-nous sur
  • facebook
  • twitter
  • googleplus