Libertine chaude de Tours qui veut se faire des amis libertins et sortir

  0 Comments

site 

    Retrouvez-nous sur
  • facebook
  • twitter
  • googleplus

 

Florence, 42 ans – Toulon

Profil consulté : 12 528 fois

 

« Je souhaite me faire des amis libertins sur Tours pour sortir en soirée, clubs ou soirées privées. Je suis une femme libertine chaude qui sait comment m’amuser. Couples, femmes, hommes seuls bienvenue.

 

rencontre chat tours

 

 

L’interview par Le Piment :

LE PIMENT :  Ce n’est pas tous les jours que l’on voit un profil qui est aussi accueillant autant pour les couples, que pour les femmes ou que pour les hommes seuls. Vous décririez-vous comme bi ?
Florence :

On me le demande souvent ! Je ne suis pas lesbienne, mais comme dit dans mon profil, je recherche des amis libertins pour sortir en soirée, donc le sexe n’est pas le facteur déterminant. Sortir entre copines libertines, c’est toujours intéressant aussi. C’est drôle de voir à quel point je peux avoir du succès dès le moment où l’on interprète mon profil comme celui d’une personne bi ou lesbienne. Pourtant, ce n’est pas mon cas.

 

LE PIMENT : Vous vous décrivez également comme une libertine chaude. Quelle différence entre une libertine et une libertine chaude ?
Florence :

C’est ce que je suis ! Quand on me plait, je n’y vais pas par quatre chemins et obtient ce que je veux. C’est important dans la vie. Une libertine se décrira volontiers comme quelqu’un qui ne suit pas les dogmes et assume totalement sa sexualité, une libertine chaude sera encore plus directe et entreprenante. En tout cas c’est comme cela que je le vois. Ce n’est pas juste assumer sa sexualité, c’est assumer une sexualité débridée !

 

LE PIMENT : Est-il vrai que le milieu libertin est un milieu assez fermé ?
Florence :

C’est le contraire, mais pour ça il faut savoir « bien présenter ». En club par exemple, mieux vaut avoir été parrainé, y aller avec une personne connue du club. Dit comme cela, on pourrait croire que c’est un milieu fermé, mais sur internet le contact est facile, il suffit juste de savoir s’exprimer convenablement et savoir se tenir. Ce que l’on redoute le plus dans ce milieu sont ceux que l’on appel les « queutards ». Ils ne cherchent que des plans cul, bref à se soulager. Hors ce n’est pas du tout le but, il doit y avoir une ambiance sexy et chaude, donc très sexe, mais pas une ambiance où les femmes seraient comme offertes aux premiers venus. J’ai pu aller en club avec des personnes rencontrées sur Le Piment, et cela s’est toujours très bien passé. Il faut juste un bon contact et avoir l’âme d’un libertin.

 

LE PIMENT : Vous ne précisez pas d’âge minimum ou maximum, c’est pourtant ce que l’on retrouve à 90% sur les profils. Pourquoi ce choix ?
Florence :

Ce n’est pas l’âge qui compte. Encore une fois c’est ce qu’il y a dans la tête, dans le comportement. Tout s’apprend. On peut très bien débuter et avoir 30ans et pourtant savoir séduire n’importe quelle libertine chaude. C’est ce qu’il faut bien se mettre dans le crâne. D’ailleurs la plupart des couples échangistes rencontrent volontiers des hommes bien moins âgé qu’eux. Je ne suis pas non plus une cougar si c’est ce que vous avez voulu insinuer. Je sais qu’il y en a beaucoup sur le site, mais là elles disent très clairement l’âge maximal pour les rencontrer sur Tours !

 

 LE PIMENT : C’est agréable de pouvoir découvrir votre description du milieu, j’espère donc que vous trouverez des personnes conformes à vos attentes sur votre ville. Merci de nous avoir répondu aussi rapidement et aussi clairement.

 

 

libertine aix-en-provence